Contact

Anciens articles de blog : comment les mettre à jour ?

Angélique
8 janvier 2024
Temps de lecture estimé : 7 minutes

Vous souhaitez mettre à jour vos anciens articles de blog ?

Vous ne savez pas vraiment par où commencer ni quelle est la marche à suivre ?

Peut-être même que vous vous demandez si cette démarche a vraiment un intérêt.

Je vous le donne dans le mille, la réponse est oui si vous souhaitez augmenter votre trafic, améliorer le référencement de vos articles et attirer de nouveaux visiteurs.

Je pense que c'est notre objectif à tous !

Je vais donc vous montrer les différentes possibilités qui s’offrent à vous et surtout comment les appliquer sans vous épuiser.

Pourquoi mettre à jour ses anciens articles de blog ?

Vous publiez des articles de blog depuis de nombreuses semaines, voire des années ? Alors vous devez d’ores et déjà cumuler des milliers de mots dans vos articles de blog.

Si certains sont encore récents, d’autres, au fil du temps, commencent à manquer de pertinence.

La cause ? Des informations obsolètes, des liens cassés, une ligne éditoriale incohérente… Finalement, des articles qui nuisent à votre réputation en ligne.

 En revanche, des contenus actualisés démontrent votre expertise et votre engagement à fournir des informations fiables et à jour, ce qui renforce la confiance de votre audience.

 De plus, les moteurs de recherche dont Google adore les contenus frais et les mises à jour. Vous augmentez ainsi vos chances d’apparaître en haut des résultats de la première page.

 Et ça, c’est notre Graal à tous !

D’ailleurs, comme nous le savons tous, les tendances de recherche évoluent. La révision d'anciens articles permet également d'intégrer de nouveaux mots-clés pertinents et d’élargir votre audience.

Quels articles dois-je mettre à jour ?

Pas de panique, vous n’avez pas besoin de revoir tous vos anciens articles de blog.

 Imaginez le temps et l’énergie que cette tâche vous demanderait. Ce serait comme faire un ménage de printemps, mais 12 fois dans l’année.

Tout d’abord, faites un état des lieux des articles présents sur votre blog et repérez ceux qui nécessitent un coup de frais. Par exemple des articles où vous donnez votre opinion sur un outil, une méthode ou des conseils.

Voici quelques critères à considérer :

✅ Articles à fort trafic : ils attirent un nombre significatif de visiteurs, alors vérifiez surtout le contenu. Est-il à jour ? Mais également les données statistiques, les images, les liens internes et externes...

✅ Articles avec un potentiel SEO : ils se classent dans le top 10, mais pas sur les 3 premières places. Améliorez la répartition des mots-clés, le champ sémantique, le balisage HTML…

✅ Articles avec un taux de rebond élevé  : ils génèrent du trafic, mais les visiteurs quittent la page au bout de quelques secondes.

✅ Articles avec peu de trafic : vérifiez leur pertinence pour votre client idéal et améliorez-le ensuite. Est-il assez complet ? Est-ce qu’il apporte de la valeur ajoutée ? Est-ce qu’il correspond encore à mon opinion ? Est-il bien optimisé ?

✅ Articles qui traitent des sujets non pertinents pour votre activité.

✅ Articles qui se répètent et risquent de se cannibaliser entre eux.

6 actions pour mettre à jour ses anciens articles de blog

Rentrons dans le vif du sujet avec des actions simples à mettre en place.

N’apporter aucune modification à l’article

À la première lecture, l'article vous plaît. Il correspond aux attentes des internautes et à votre stratégie éditoriale.

Bravo ! C’est un sans-faute, alors pas besoin de le changer.

Vérifiez surtout si les informations, les statistiques, les images...

Si rien n'a évolué et qu’il convertit votre audience, aucune mise à jour n'est nécessaire.

Mettre à jour le contenu

Pour le contenu, vérifiez en premier la pertinence des informations.

En effet, dans un monde qui évolue de plus en plus vite, certaines méthodes ou techniques deviennent rapidement obsolètes. 

C'est d'ailleurs le cas pour le SEO, ou certaines formalités administratives.

Jetez un œil :

Données statistiques : remplacez les études de 2017 par des plus récentes.

Corriger les fautes : traquez les coquilles, les fautes d’orthographe, de grammaire, de conjugaison, de syntaxe.

Tournure de phrase : les améliorer, couper si elles sont trop longues.

Les images : leur utilité, leur taille, la balise ALT.

Les liens : il y en a-t-il ? Sont-ils présents ? Fonctionnels ? Judicieux ?

Est-il assez long ? Finis, les articles avec 350 mots, privilégiez les textes avec plus de 900 mots.

✅ Le Call to Action (Appel à l’action) : est-il présent ? Pertinent ?

Réécrire le contenu

Parfois, modifier le contenu ne suffit pas, vous devez opérer une plus grande transformation.

Un peu comme dans « nouveau look pour une nouvelle vie ». Sans les « magnifaïk » et les « ma chériiiie ».

Le relooking est donc d’actualité lorsque l’article n’apporte pas assez de valeur ou qu’il ne répond pas à l’intention de recherche.

Au fur et à mesure, vous comprenez mieux votre audience, sa problématique et ce qu’elle attend comme solution.

D’un autre côté, vous augmentez votre expertise, alors mettez tout votre savoir à contribution pour enrichir votre contenu.

 Bien sûr, cette tâche vous demande un peu plus de travail de recherche et de rédaction.

Cependant, c’est un mal (ou un bien) nécessaire pour améliorer la pertinence de vos propos, rester cohérent avec votre ligne éditoriale et augmenter votre trafic.

Optimisation SEO pour référencer l’article

Un des objectifs pour certains de vos articles est d’améliorer le référencement naturel sur les moteurs de recherche. Dans cette optique, réalisez un mini-audit SEO pour les articles qui attirent peu de trafic.

 Voici quelques questions à vous poser :

👉 Vous êtes-vous positionné sur un mot-clé principal et un mot-clé secondaire ? Sont-ils bien dispersés dans votre contenu ?

👉 Les liens fonctionnent-ils ? Sont-ils toujours pertinents ?

👉 Avez-vous une stratégie de netlinking (backlink) ?

👉 Devez-vous ajouter des liens internes (maillage interne) vers d’autres articles ?

👉 Les images sont-elles optimisées ? Taille, texte alternatif (balise ALT)

👉 Votre article possède-t-il un seul titre (Balise h1), des sous-titres, une métadescription, une balise title ?

👉 Le contenu de l’article est-il bien indexé ? Regardez sur Google Search Console.

👉 L’expérience utilisateur est-elle fluide ?

Supprimer le contenu

Au début, vous avez peut-être tâtonné pour comprendre votre persona, trouver vos piliers de contenu et affiner votre positionnement. C'est normal, nous passons tous par cette étape.

Au final, vous vous retrouvez avec plusieurs articles qui dénotent avec votre stratégie d’inbound marketing et l’attente de votre audience. De plus, ils n’apportent pas ou peu de trafic qualifié et génèrent un taux de rebond élevé. Cela renvoie un mauvais signal à Google.

Tous les voyants sont donc au rouge !

Vous connaissez la marche à suivre. Les supprimer si vous ne pouvez pas les mettre à jour.

Ne vous inquiétez pas, c’est plus facile que de se séparer des anciens vêtements qui traînent dans vos placards.

Bien entendu, prenez bien le temps d’analyser ces anciens articles de blog avant de les envoyer dans les limbes. Il peut s’agir par exemple de la présentation d’un membre ou d’un logiciel que vous n’utilisez plus…

💡 Mon astuce : l’URL d’un article supprimé existe encore pour Google alors redirigez-le vers la page d'accueil ou un autre article de blog. (redirection 301 ou une page 404 personnalisée)

Fusionner les articles

Un autre cas de figure se profile également. Si vous repérez deux articles courts qui se complètent, se ressemblent (attention au contenu dupliqué) ou visent le même mot-clé, fusionnez-les pour créer un article plus long. Je vous conseille de le faire sur les textes avec un nombre de mots inférieur à 700.

Que faire après avoir mis à jour mes anciens articles ?

 Le réutiliser pardi !

Dans un premier temps, transformez-le en post sur les réseaux sociaux, en vidéo ou en infographie.

Certaines personnes de votre audience n’ont peut-être jamais lu cet article, alors c’est l’occasion de leur présenter.

Partagez-les également dans votre newsletter si vous en possédez une pour informer vos abonnées des dernières mises à jour.

Cette technique de recyclage de contenu bien connu vous fait gagner du temps et fidélise votre communauté.

Pour finir, utilisez des outils d'analyse pour suivre l'efficacité de ces nouveautés.

Vous observerez ainsi changements dans votre trafic avec Google Analytics, l'engagement et le classement SEO avec la Search Console et le taux de conversion pour mesurer l'impact de vos efforts. Vous pouvez le faire facilement pour chacune de vos pages depuis un CMS comme WordPress.

 Alors, ne laissez pas vos anciens articles dans un coin !

L’optimisation de vos anciens articles fait donc partie intégrante de la stratégie marketing de votre site internet. Si cette tâche vous paraît chronophage, fixez-vous un nombre d'articles à analyser par mois. Créez ensuite un suivi sur un tableau Excel, ainsi, vous les améliorerez au fur et à mesure.

Si vous souhaitez aller plus loin, réservez votre place pour mon accompagnement Le Compas. Un accompagnement individualisé pour vous aider dans votre stratégie de contenu.

FAQ : Anciens article de blog, comment les mettre à jour ?

Comment trouver des idées d'articles de blog ?

Inspirez-vous des tendances actuelles, répondez aux questions fréquentes de votre public, utilisez les outils de recherche de mots-clés. Explorez également les forums et réseaux sociaux pour comprendre les intérêts de votre audience.

Comment écrire son premier article de blog ?

Choisissez un sujet pertinent, faites des recherches approfondies, structurez votre article avec une introduction, un développement et une conclusion. Utilisez ensuite un ton adapté à votre public et incorporez également des images ou des vidéos pour le rendre attrayant.

Quel est le but d'un article de blog ?

Le but d'un article de blog est d'informer, d'éduquer, ou de divertir les lecteurs tout en renforçant la crédibilité et la visibilité en ligne de l'auteur ou de la marque qu'il représente. Il vous permet de créer un lien avec votre audience et de gagner leur confiance.

Lire les autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram