Contact

Améliorer le référencement de son hôtel : 9 conseils d’une experte

Angélique
30 septembre 2023

En 2019, l’e-tourisme représentait 46 % du marché français selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Le référencement de son hôtel est donc un enjeu crucial pour affronter une concurrence toujours plus accrue.

Cependant, attirer de nouveaux voyageurs, ce n’est pas seulement trouver le bon mot-clé sur lequel se positionner.

Abordez-le plutôt comme une stratégie globale pour remporter les premières places sur les moteurs de recherche, séduisant ainsi davantage de clients.

Dans cet article, je vous détaille 7 éléments essentiels pour optimiser le référencement de votre hôtel, de votre camping, de votre gîte ou de votre maison d’hôtes. Finalement, ces conseils sont valables pour chacune des typologies d’hébergement.

C’est quoi le référencement SEO ?

SEO hotel

J’aime toujours commencer par une petite définition, pour mieux comprendre les termes.

Si pour vous cette notion est limpide, passez alors directement à la section suivante.

Revenons à notre dictionnaire.

Le SEO, ou optimisation pour les moteurs de recherche, représente un ensemble de techniques visant à améliorer la visibilité d'un site web dans les résultats des moteurs de recherche tels que Google, Bing ou Yahoo.

💡 Pour faire simple, il s'agit d'assurer que lorsqu'un internaute tape « hôtel à [votre ville] » dans la barre de recherche, votre établissement apparaisse parmi les premiers résultats.

Le référencement se compose de plusieurs éléments clés :

  • Mots-clés : les termes saisis par les internautes sur les moteurs de recherche. En les comprenant et en les intégrant judicieusement dans le contenu de votre site, vous renforcez votre pertinence sur une requête précise.

  • Qualité du contenu : Les moteurs de recherche favorisent les sites avec un contenu riche, pertinent et mis à jour régulièrement. Ainsi, parler de l'histoire de votre hôtel, des services que vous offrez ou de la région vous aide à grimper dans les classements.

  • Liens entrants : lorsque d'autres sites web renommés renvoient à votre site, cela agit comme un vote de confiance aux yeux des moteurs de recherche. Imaginons que le site officiel d'une célèbre attraction touristique de votre ville se lie à votre hôtel. Cette stratégie booste votre crédibilité et, par conséquent, votre référencement.

  • Optimisation technique : la structure de votre site. Se charge-t-il rapidement ? Compatible mobile ? Bien organisé ? Les moteurs de recherche favorisent les sites performants.

Les avantages du référencement pour un hôtel ou un hébergement

hotel-visibilité

Pourquoi un hôtel a-t-il tout intérêt à mettre en place une stratégie de référencement sur les moteurs de recherche ?

Tout d’abord, laissez-moi vous donner un chiffre qui parle tout seul : les sites web en première page de Google reçoivent 90 % du trafic.

Cette statistique se traduit par plusieurs avantages :

  • Visibilité auprès de clients potentiels.
  • Trafic organique ciblé : le SEO attire des visiteurs qui recherchent activement un hôtel dans votre région. Ces « prospects chauds » sont plus susceptibles de convertir, c'est-à-dire de réserver une chambre.
  • Le référencement de votre site génère des réservations (sans commission) en dehors des plateformes comme Booking, Airbnb, Abritel.
  • Confiance et crédibilité : les internautes se fient aux premiers résultats qu'ils voient. Un classement élevé est souvent perçu comme un gage de confiance et de qualité.
  • Retour sur investissement : contrairement aux annonces payantes, le SEO offre des résultats durables. Une fois en haut du classement, vous continuez à bénéficier d'un trafic accru sans payer pour chaque clic.

Bien sûr, le SEO demande plus de patience que pour le référencement payant (SEA) fait avec Google AdWords. Mais sur le long terme, l’augmentation de votre taux de conversion vous assure un bon retour sur investissement

Passons maintenant au 9 conseils !

1. La stratégie de mots-clés

Tout d’abord, c’est quoi un mot-clé ? Un mot ou un groupe de mots correspondant à la recherche des internautes sur Google, Bing ou Yahoo. Une des principales informations à retenir : 1 mot-clé = 1 page. Positionnez donc chacune de vos pages sur un seul mot-clé.

Intention de recherche

Chaque internaute effectue des recherches en fonction de ces objectifs et de sa position dans votre tunnel de vente.

On recense donc 4 types d’intention de recherche :

  • Recherche informationnelle : sans surprise, l’internaute recherche des informations. Par exemple : « Que faire à La Rochelle ». Rédigez alors des articles de blog.
  • Recherche commerciale : il désire en savoir plus avant de prendre une décision. Par exemple : « Les meilleurs restaurants à La Rochelle ».
  • Recherche transactionnelle : le voyageur veut acheter. Il recherche par exemple : « hôtel romantique à La Rochelle ». Cela correspond à la fiche de votre établissement.
  • Recherche navigationnelle : il souhaite visiter une page ou un site en particulier. Il va par exemple taper le nom de votre site, car il l’a identifié en amont.

Mots-clés de longue traîne

Les experts en référencement distinguent deux sortes de mots-clés : génériques et de longue traîne. Par exemple : « Gîte en Vendée » entre dans la première catégorie tandis que « gîte de groupe en Vendée » se classe dans la deuxième. Vous avez plus de chance de vous positionner sur un mot-clé de longue traîne, car on observe moins de concurrence.

La clé d'un bon positionnement en ligne réside donc dans une stratégie de mots-clés centrée sur ce qui rend votre hôtel unique :

  • Identifiez les expressions couramment employées par les clients pour caractériser votre hôtel.
  • Qu'est-ce qui attire les visiteurs dans votre région ?
  • Quels types d'activités recherchent-ils ?
  • Pourquoi choisissent-ils votre hôtel ?
  • Quelles prestations annexes proposez-vous ? Est-ce que votre hôtel propose des événements comme des mariages, des séminaires ou d'autres rassemblements ?

Aidez-vous alors des plateformes gratuites d’analyses de mots-clés comme Google Key Word.

2. Le référencement local de son hôtel

Réferencement local

La concurrence dans le monde de l'hôtellerie est féroce, surtout avec l'émergence de plateformes de réservation en ligne.

Mais au milieu de cette bataille numérique, les propriétaires d'hôtels négligent un atout majeur : le référencement local. Se concentrer sur cette stratégie, c'est comme posséder un guide touristique en ligne qui s'assure que les visiteurs de la ville trouvent directement le chemin de votre établissement.

👉 Par exemple « Hôtel à Biarritz »

Comment optimiser votre référencement local ?

  • Le mot-clé géographique doit apparaître dans les points stratégiques de votre site : balise title, meta description, balise h1 et dans le corps de votre texte
  • Google My Business (GMB) : assurez-vous de posséder une fiche GMB à jour. Cela comprend des photos de haute qualité de votre hôtel, les horaires d'ouverture, les coordonnées, et les avis clients.
  • Avis et commentaires : encouragez vos clients satisfaits à laisser des avis positifs sur Google, TripAdvisor et autres plateformes. Ces avis améliorent votre visibilité et crédibilité.
  • Noms, adresses et numéros de téléphone  : assurez-vous que ces informations sont cohérentes sur l'ensemble du web. Une adresse différente sur Facebook et sur Google sème la confusion chez l’internaute.
  • Contenu localisé : sur votre blog, publiez des articles axés sur les activités locales, les événements à venir ou les conseils de visite. Par exemple, « Les 5 meilleurs restaurants près de [nom de votre hôtel] ». Vous fournissez de la valeur ajoutée pour vos visiteurs, mais vous renforcez également votre référencement local.

👉 Un exemple

Claire, une touriste belge, prévoit un week-end à Lyon. En tapant « hôtel près de la Place Bellecour Lyon » dans son moteur de recherche, elle souhaite trouver un établissement proche de ce point d'intérêt. Si votre hôtel se situe idéalement à proximité, mais que vous n'avez pas optimisé votre référencement local, Claire passera à côté de votre établissement au profit d'un concurrent.

Vous n’allez pas laisser Claire dans un coin quand même ?

3. Google My Profil

Google My Profil (anciennement Google My Business) représente un pilier important du référencement d’un hôtel. Je vous recommande donc de créer une page rapidement après votre ouverture.

 En effet, cette manœuvre comporte plusieurs avantages :

  • Accroître la visibilité de votre entreprise locale chaque fois qu’un utilisateur recherche un hôtel dans une zone géographique. Par exemple : « hôtel La Rochelle ».
  • Concurrence sur les résultats locaux.
  • Augmenter la conversion : votre fiche vous sert de pont pour la réservation d’un séjour, car vous pouvez placer des liens vers les sites de réservation en ligne ou vers votre propre site.
Visibilité hôtel

4. Créer un blog voyage sur votre destination

blog hotel

Les voyageurs choisissent en premier une destination avant leur hébergement, en particulier dans la première phase de recherche. Un blog représente donc un atout majeur pour le référencement de votre hôtel.

Tout d’abord, il permet d'actualiser régulièrement votre site avec du contenu frais. On le sait, ça, les moteurs de recherche, ils adorent.

De plus, en traitant des sujets relatifs à votre région ou aux services de votre hôtel, vous ciblez naturellement des mots-clés pertinents pour votre audience. Cela accroît ainsi votre visibilité sur des requêtes précises.

Pour finir, un blog renforce votre autorité en tant qu'expert local, encourage le partage sur les réseaux sociaux et attire des backlinks de qualité.

En bref, c'est un investissement stratégique pour améliorer votre présence en ligne et créer votre propre média. Évitez bien entendu le contenu dupliqué pour vous concentrer sur des informations inédites à votre image.

5. Optimiser la vitesse de chargement

59 % du trafic des sites de réservations provient désormais du mobile selon une étude ESV.

Investir dans la rapidité de votre site apparaît donc comme indispensable pour garder les vacanciers sur votre page.

D’ailleurs, les moteurs de recherche prennent maintenant en compte la vitesse de chargement dans le calcul de votre positionnement.

Quelques pistes pour optimiser la vitesse de chargement :

  • Réduire le poids des images ;
  • Enlever les plug-ins non nécessaires ;
  • Utiliser la mise en cache de votre site.

Testez votre site avec l’un de ces deux outils : Google Speed Insight et GT Metrix.

6. Mobile First

Le mobile prend lui aussi une place considérable dans la recherche des internautes et notamment dans le tourisme.

4 internautes sur 10 utilisent uniquement le smartphone pour accéder à internet.

D’ailleurs, 58 % ont utilisé leur mobile ou leur tablette plutôt qu’un ordinateur pour chercher des informations selon le cabinet Raffour Interactif.

Les plus grands OTA tels que Booking ou Airbnb disposent même de leur propre application. Posséder un site qui s’adapte en tous points aux petits écrans améliore l’expérience utilisateur et rend votre navigation plus fluide.

Deux solutions pour vérifier la compatibilité :

  • Regarder depuis son smartphone ;
  • Examiner chaque page sur votre CMS WordPress ;
  • Faire clic droit puis inspecter. Votre site s’affiche comme sur téléphone.

7. Optimiser les balises

Les balises sont indispensables pour le référencement SEO, je donne donc des conseils pour mieux les optimiser.

Balise title

La balise Title communique des informations pertinentes à Google pour positionner votre page dans son moteur de recherche. Elle s’affiche en haut de la fenêtre de navigation et transmet donc des renseignements à l’internaute. Cette balise fait partie des critères les plus importants en référencement naturel.

Par exemple :

Balise title

Quelques conseils pour votre balise Title :

  • Contenir le mot-clé principal ;
  • Taille : environ 65 caractères (10 à 12 mots) ;
  • Une balise title unique par page ;
  • Être attractive pour donner envie de cliquer dessus.

Balise Metadescription

La méta description est le petit texte qui apparaît dans les résultats de Google sous la balise Title. Vous devez donner envie à l’internaute de cliquer sans plus attendre, comme s’il allait trouver un trésor sur votre page.

balise metadescription

Quelques conseils pour votre métadescription :

  • Insérer le mot-clé ;
  • Taille : entre 120 et 160 caractères (environ 1 ou 2 phrases) ;
  • Utiliser des verbes d’action : « Découvrez, trouvez, partez » ;
  • Une métadescription unique par page ;
  • Éviter les caractères spéciaux ;
  • Phrases simples et concises.

Balise Hn

Les balises HN s’emploient pour les titres et les sous-titres et vont de h1 à h6. Le h1 représente le titre le plus important et le h6 le moins essentiel.

Utilisez des h1 différents pour chacune de vos pages et des balises h2 à h6 pour structurer votre contenu. 

Quelques conseils pour la balise h1 :

  • Inclure le mot-clé principal ;
  • Décrire le contenu présenté ;
  • Taille : ne pas dépasser environ 100 caractères soit approximativement 4-5 mots.
  • Une page = un h1.

Balise Alt

Google ne « voit » pas les images, cependant, il les « lit » avec la balise ALT. Les images représentent une opportunité de se hisser dans les résultats de Google images et de renforcer votre positionnement.

Quelques conseils pour vos images :

  • Nommer correctement le fichier d’image avec un mot-clé principal ou un synonyme : vous oubliez les 8903E.jpg et préféré : yourte-cantal.jpg.
  • Renseigner la balise ALT avec le mot-clé principal sur le visuel principal et avec des mots du même champ lexical sur les visuels secondaires. Chacun doit être en rapport avec le contenu.

La première position sur les moteurs de recherches grâce au référencement naturel dépend également de la construction de votre maillage.

Les liens internes

Les liens internes dirigent le lecteur (et les robots des moteurs de recherche) vers un autre contenu de votre site web. Ils restent ainsi plus longtemps sur votre site à la découverte de votre univers.

Les liens externes ou netlinking

Ces liens au contraire, vont diriger le lecteur vers le contenu d’un autre site web. Choisissez des liens pertinents qui apportent une information à valeur ajoutée à l’internaute. Ils doivent donc avoir un lien avec votre thématique.

💡 Mes conseils : pour votre hébergement, vous pouvez mettre un lien vers l’Office du Tourisme de votre ville ou la billetterie d’un musée.

9. Ajouter des CTA

Sur votre site, l’internaute est comme un enfant dans une confiserie, il ne sait pas où aller tellement les informations défilent sous ses yeux. Votre rôle est donc de le guider en fonction de votre objectif. Comment ? Avec des boutons d’appel à l’action ou CTA dans le jargon du marketing.

 Ces éléments visuels cliquables dirigent les internautes vers vos offres d’hébergement ou votre système de réservation.

L’internaute doit le repérer au premier coup d'œil. Faites-le ressortir que ce soit en matière de couleur ou de typographie par rapport au reste de votre page.

Une réflexion s’impose alors en amont pour déterminer à l’action que vos visiteurs doivent réaliser. Pour finir, le CTA se place de manière fixe ou dans un pop-up dans le cas d’une collecte d’adresse mail.

💡 Je vous recommande d’en mettre plusieurs sur votre page, mais toujours pour la même action. Par exemple, un CTA en haut à gauche et un autre dans la première partie du site.

Pour un propriétaire, le référencement de son hôtel n'est pas seulement une question de visibilité. C'est une stratégie pour conduire la bonne clientèle à votre porte, tout en renforçant votre réputation en ligne.

En d'autres termes, c'est le moyen idéal pour assurer que votre établissement ne se finisse pas dans les limbes et devienne une destination de choix pour chaque voyageur.

Si vous souhaitez aller plus loin sur la partie contenue de votre site internet, n’hésitez pas à faire appel à mes services de rédactrice web pour améliorer le référencement de votre hôtel.

FAQ : Améliorer le référencement de son hôtel

Quels sont les différents types de référencement ?

Il existe principalement deux types : le référencement naturel (SEO), qui optimise le site pour les moteurs de recherche, et le référencement payant (SEA), qui utilise les publicités payées pour améliorer la visibilité.

Comment se fait le référencement ?

Le référencement se fait en optimisant le contenu du site, en utilisant des mots-clés pertinents, en améliorant la performance technique du site (vitesse, mobile-friendly) et en obtenant des liens entrants de qualité (backlinks) d'autres sites.

Quels sont les trois piliers du référencement ?

Les trois piliers du référencement sont : la technique (structure et performance du site), le contenu (qualité et pertinence des informations) et la popularité (nombre et qualité des liens entrants).

Lire les autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram